IMGP5951IMGP5930IMGP5938IMGP5961IMGP5972

 "Vu d'en haut, tout paraît plus beau",1728 m d'altitude".

Stop. Arrêt sur image. Retour en arrière pour tenter d'échapper à la tristesse de cette fin d'hiver, et se rappeler qu'il ya quelques mois en arrière, nous étions loin, très loin d'imaginer ce que 2015 allait nous réserver. Retrouver ces clichés que l'on avait mis de côté, c'est s'accorder une pause enchantée, une trève inespérée au milieu des pleurs et de l'absurdité. Des photos si belles que je trouvais dommage de ne pas les partager. Nécessité vitale de se rappeler notre chance, celle de pouvoir s'élever quand le moral se met à flancher. Prendre une grande bouffée d'oxygène et se laisser porter par tant de beautés. Se sentir égoïstement préservé des horreurs qui nous parviennent à travers les actualités et oublier naïvement que le pire peut nous arriver. Et quand le pire arrive, se raccrocher à ce que le monde a de plus de beau, car "tout paraît plus beau vu d'en haut". Continuer à espérer pour avancer et croire encore en l'homme et son humanité pour ne pas sombrer...